Présentation Atlas France

Une ouverture sur le monde

Jérôme Riondet

 

La Foundation Atlas France est la branche française de Atlas Foundation UK créée en 2018 par Jérôme Riondet, journaliste, ancien international de rugby et diplômé d’Oxford University en sociologie et relations internationales.

L’objectif de la fondation est de lever des fonds afin de financer des associations qui viennent en aide aux enfants déshérités en France et dans le monde entier en leur apportant santé et éducation.

Le rugby est le moteur et l’élément fédérateur de toutes ces associations, adoubées par notre réseau de Champions, nos Ambassadeurs, à travers le monde. Nous, anciens joueurs, avons toujours trouvé soutien et amitié. Pour nous, l’esprit de famille au sein du rugby n’est pas un vain mot mais une réalité. C’est pour cela que nous nous battons pour les enfants et pour que perdure cette esprit et cet amitié.

Aujourd’hui, Atlas travaille dans 16 pays et vient en aide à 53 456 jeunes chaque semaine.

AIDES AUX ENFANTS DÉSHÉRITÉS DANS LE MONDE

Notre objectif est de financer les associations pour qu’elles continuent leur travail. Aussi, en Asie, en Inde, en Australie, en Argentine, en Afrique du Sud, en Nouvelle-Zélande, en Grande-Bretagne, nous avons ce que l’on appelle des « Champions » ces joueurs de rugby de renom – jeunes ou moins jeunes -, qui nous aident et valident les associations.

« C’est un peu cliché, mais c’est une réalité »: Que l’on soit adversaire ou coéquipier comme Jason (Leonard) et moi aux Harlequins, le rugby est un lien indéfectible.

Nous associons donc nos réseaux, celui de Jason Leonard OBE, président d’Atlas Foundation UK, champion du monde avec l’Angleterre, et le mien Oxford-Cambridge, plus connu sous le nom de Oxbridge.

Nous finançons également un projet qui se nomme Grass School. En nous appuyant sur une étude faite en Angleterre et adoubé par le ministère de l’éducation britannique, nous avons lancé des programmes « Rugby à l’école » au Royaume-Uni.

Enfin, conjointement avec le Département des Hauts-de-Seine, l’Ufolep et d’autres associations, nous allons lancer des pilotes sur Paris, Lyon et Toulon.

FOCUS ATLAS FOUNDATION

Jason Leonard OBE

 

Atlas Foundation a été fondé par l’international de rugby anglais et Lions Britanniques, Jason Leonard OBE, avec l’intention de mobiliser tout ce que pouvait offrir le rugby et la famille du rugby pour aider les enfants les plus pauvres à travers le monde.

Tous les projets « Altlas » utilisent le rugby comme vecteur pour apporter santé et éducation à de jeunes garçons et filles âgés de 6 à 18 ans en situation précaire. Nous mettons en place des outils mais aussi notre réseau pour que ces jeunes soient des modèles pour les autres et au sein de leur communauté.

NOS CHAMPIONS

Atlas travaille avec un réseau d’anciens et d’actuels joueurs de rugby internationaux, que nous appelons nos champions, basés partout sur la planète. Le but est que la notion de famille du rugby ne soit pas un vain mot mais bien une réalité.

Nos actions prouvent que cette famille existe bien.

Toutes ces légendes sont impliquées dans différents secteurs de notre travail comme pour des campagnes de presse ou des événements pour lever des fonds. Certains d’entre eux travaillent même directement avec les enfants au sein de leur propre association.

TRAVAILLER AVEC LES DIFFÉRENTES COMMUNAUTÉS

Les objectifs d’Atlas sont sur le long terme, afin que les changements soient visibles et pérennes. C’est pour cela que nos projets prennent vie sur une période de 3 ans minimum et sur une base de travail hebdomadaire. Cela permet d’établir un climat de confiance réciproque mais aussi de voir des changements en profondeur. L’éducation est l’une des clefs de tous nos projets. Nous aidons ainsi les enfants à développer toutes sortes de savoirs qui peuvent leurs être utiles à l’école mais aussi dans leur vie de tous les jours.

Dans le Nord de l’Inde notre travail, auprès des jeunes filles qui viennent jouer au rugby, octroie aux familles une petite allocation qui leur permet des les laisser à l’école. Le pourcentage de jeunes filles diplômées est passé de 18 % à 80 % en 3 ans, et 7 d’entre elles représentent l’équipe d’Inde au niveau junior.

Enfant de 14 ans

PAUVRETÉ, MALADIE ET ESPÉRANCE DE VIE

Atlas Foundation – Projet Kenya

Lorsqu’un enfant enfile un maillot et qu’il joue au rugby, peu importe sa couleur, peu importe sa classe

sociale, c’est tout simplement un enfant, un enfant comme tout les autres. Si vous regardez plus attentivement cette photo, vous y verrez un enfant de 7 ans.

Ce dernier a en fait 14 ans mais la maladie ne lui a pas permis de se développer comme il le faut, a tué ses parents, ses frères et sœurs. Atlas travaille au sein de communauté où la mortalité infantile atteint 50 % et où l’espérance de vie ne dépasse pas 30 ans.

UN PLAYDOYER MONDIAL

En plus de nos actions sur le terrain, Atlas se bat contre les causes de la pauvreté, de la marginalisation et de la perte d’espoir.

Pour cela, nous travaillons de concert avec d’autres ONG, le gouvernement Britannique mais aussi les communautés locales. Nous cherchons à combattre les problèmes structurels qui affectent les enfants. Lord Addington, membre de notre directoire a mis en place un groupe de recherche au nom d’Atlas au cœur même de la chambre des Lords. Ce groupe de recherche travaille avec les ambassades Britanniques à l’étranger mais aussi celles présentent à Londres, afin de faire entendre la voix des enfants.

L’HISTOIRE DE NICO

Nico est venu avec sa mère et ses deux frères à Buenos Aires après la mort de leur père. Ils se sont retrouvés dans un bidonville, partageant une pièce sordide sans sanitaires. Le quartier était dirigé par des gangs et le loyer élevé, rendait l’achat de nourriture difficile. N’ayant nulle part vers qui se tourner, sa mère était désespérée. Heureusement, Nico a été découvert par notre équipe. Aujourd’hui, sa famille reçoit le soutien dont elle a besoin.

Histoire de Nico

En plus d’un repas chaud chaque semaine et l’accès aux soins médicaux de manière régulière, Atlas a aidé Nico, ses frères et sœurs à retourner à l’école, où ils s’épanouissent désormais. Grâce à notre équipe, la famille de Nico a trouvé une nouvelle maison avec eau courante et sanitaires. Sa maman a maintenant un nouvel emploi et participe régulièrement comme bénévole aux différents projets.